Fotolia 80967783 XS

Revue de presse NOUVEAUTE

Les derniers chiffres du surpoids et de l’obésité chez les enfants français

stabilité entre 2006 et 2015
Les résultats de l’étude ESTEBAN-2015 publiés dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire du 13 juin 2017.

Les études Esteban 2005 et ENNS-2006 sont des études transversales en population générale réalisés chez des enfants de 6 à 17 ans, résidant dans des ménages ordinaires en France métropolitaine.

Corpulence des enfants dans Esteban-2015

Chez les enfants de 6-17 ans, la prévalence du surpoids (obésité incluse) s’élevait à 17,0% en 2015 (15,9% chez les garçons et 18,0% chez les filles ; différence non significative).

La prévalence de l’obésité était de 3,9% sans différence significative entre garçons et filles.

La prévalence de la maigreur était de 11,8% chez les garçons et de 13,9% chez les filles (différence non significative).

La prévalence du surpoids (obésité incluse) chez les enfants ne variait pas de manière significative avec l’âge, quel que soit le sexe. Elle avait tendance à être supérieure chez les 11-14 ans (22,5% pour les garçons et 19,8% pour les filles) mais sans se différencier de manière statistiquement significative des autres classes d’âge.

Évolution de la corpulence des enfants depuis ENNS-2006

La prévalence du surpoids (obésité incluse) n’a pas évolué significativement entre 2006 et 2015, tant chez les garçons que chez les filles. Elle est restée stable, passant de 17,6% en 2006 à 16,9% en 2015.

La prévalence de l’obésité était à 3,3% en 2006 et à 3,9% 10 ans plus tard.


La prévalence de la maigreur a, quant à elle, augmenté de manière significative chez les filles, passant de 8,0% en 2006 à 14,0% en 2015 (ps<0,01).

Et dans les autres pays …

La France est bien en-dessous du Canada ou des États-Unis par exemple, où la prévalence de l’obésité dépassait largement les 10%.
La France figure ainsi dans les pays européens les moins concernés par l’obésité pour les garçons ; en revanche, elle se situe en position médiane pour les filles.

Verdot C, Torres M, Salanave B, Deschamps V. Corpulence des enfants et des adultes en France métropolitaine en 2015. Résultats de l’étude esteban et évolution depuis 2006. Bull Epidémiol Hebd. 2017 ; (13) : 234-41. http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2017/13/pdf