Les ados peu attentifs à leur traitement

A l'occasion de la journée mondiale de l'asthme, les pneumologues rappellent l'importance d'une prise en charge personnalisée à l'adolescence.

Les adolescents asthmatiques ont tendance à négliger leur traitement et s'exposent ainsi à de graves complications, alertent les pneumologues dans un communiqué à l'occasion de la journée mondiale de l'asthme, qui se tient ce 2 mai. "En pleine construction, l'adolescent est connu pour être rebelle… Il envoie souvent tout balader et sa maladie avec ! Il la renie, ne prend plus ses médicaments de manière assidue, ignore les recommandations et les conseils de prudence…", affirme le Pr Jocelyne Just, pneumologue à l'hôpital Trousseau à Paris. Les traitements sont pourtant efficaces s'ils sont pris régulièrement.

Un diagnostic précoce et une prise en charge personnalisée.

Il est essentiel de responsabiliser un ado et de lui faire prendre conscience de la nécessité de son traitement en lui réexpliquant notamment ce qu'est l'asthme, les facteurs déclenchants, les enjeux ainsi que les objectifs du traitement. Il est également indispensable qu'il soit l'acteur principal de son traitement. Pour cela, les médecins doivent mettre en place une prise en charge personnalisée et définir avec l'adolescent le traitement qui lui convient. "Il faut jouer sur ce qui est important pour lui. L'informer, l'écouter aussi. Comprendre sa vie, ses envies, ses aspirations, ses loisirs, etc., pour lui proposer un traitement qui tienne compte de son mode de vie. Il est très important également d'être positif et de lui donner de l'espoir dans l'avenir. C'est d'autant plus vrai face à une maladie chronique et qui plus est avec les ados. Leur donner l'envie mais aussi le courage de se soigner". Il doit par ailleurs apprendre à reconnaître le début de la crise et à identifier les comportements à risques pour les éviter.

Pratiquer une activité sportive.

Le sport n'est pas contre-indiqué en cas d'asthme. En effet, contrairement aux idées reçues, la pratique sportive régulière est bénéfique et recommandée pour la plupart des asthmatiques. Il faut ainsi les inciter à faire des activités physiques d'endurance telles que de la marche, du vélo, des jeux de ballon… Ils doivent toutefois respecter certaines précautions dont un échauffement progressif, à condition d'avoir maintenu correctement leur traitement de fond.