Pourquoi fait-on des crises ?

La crise est liée à une mauvaise communication entre les cellules nerveuses
C’est un phénomène transitoire, en dehors des crises, le cerveau fonctionne normalement.

  • La durée de la crise est variable (quelques secondes à quelques minutes)
  • Elle s’arrête spontanément
  • La récupération est plus au moins longue.

Pour qu’une personne soit diagnostiquée comme étant épileptique, elle doit faire au moins 2 épisodes de convulsions séparés de 24 heures dont la cause est inconnue. Le fait de convulser une seule fois à cause d’un élément déclencheur ne signifie pas qu’on est épileptique.

Par exemple, il n’est pas rare que les enfants fassent des convulsions fébriles lorsqu’ils ont une fièvre élevée. Toutefois, ceci ne les prédispose pas à l’épilepsie.

Certains facteurs sont enclins à déclencher des convulsions lorsqu’on est atteint d’épilepsie.

Le manque de sommeil, le stress, la maladie, des lumières clignotantes ou l’oubli des médicaments peuvent déclencher des crises chez certains enfants. Mais le plus souvent, les crises surviennent sans raison.

Il existe de nombreux types de crises, et elles se manifesteront de façon différente pour chaque personne; certaines crises sont subtiles, et d’autres sont saisissantes. La manifestation d’une crise dépend du type de perturbation dans le cerveau et la région du cerveau où la perturbation se produit.